Accueil » Témoignage : « J’ai vécu l’été le plus coquin de ma vie »

Témoignage : « J’ai vécu l’été le plus coquin de ma vie »

Alors que l’été semble promettre des températures caniculaires, une autre chaleur consume Eléna : celle de l’excitation.

Célibataire endurcie de 35 ans, cette femme discrète et réservée a décidé de faire basculer sa vie dans le courant d’une saison. Inspirée par une collègue de bureau qui, dans une situation similaire, a réussi à mettre du piquant dans sa vie en rejoignant le monde du libertinage. 

À travers son récit, Eléna nous livre son parcours, ses peurs et ses découvertes, sur le chemin vers l’éveil à une vie libérée des contraintes imposées par le célibat et les normes sociales.

Un été, une décision, et c’est toute une vie qui s’apprête à basculer…

L’éveil d’Eléna

L’été s’annonçait brûlant, pas uniquement à cause des températures ensoleillées, mais plutôt par la chaleur de l’excitation qui rivait au corps d’Eléna. Elle, éternelle célibataire de 35 ans, sage et réservée, avait décidé de faire basculer sa vie le temps d’une saison estivale.

L’idée lui fut inspirée par une collègue de bureau, qui autrefois dans sa situation, avait pimenté sa vie en rejoignant la cour des libertins.  « J’avais besoin de me sentir vivante, d’être la femme que j’ai toujours voulu être : indépendante, audacieuse, libre de jouir de mes désirs comme je le souhaite », confie-t-elle, assise face à moi dans son appartement douillet du 16ème arrondissement de Paris.

A lire aussi :   Booster votre libido naturellement : exploration des aliments aphrodisiaques

La couleur du changement

Le déclencheur de cette révolution en elle était simple : la solitude.

Eléna ne trouvait plus de charme dans sa routine quotidienne solitaire faite de soirées télé, de plats surgelés et de week-ends passés à attendre un signe du destin ou encore un prince charmant.

Simple, naturelle, brillante et sociable, Eléna demeurait sans cavalier pendant près de dix ans.  « J’avais pris l’habitude d’être seule, d’être celle qui n’a personne à présenter aux soirées de famille ou aux brunchs entre amies. Mais le phénomène qui était autrefois ma bête noire est devenu complice. Mais là, ça a été la goutte d’eau… »

Nouveau satellite dans la galaxie libertine

Recalibrant dans un premier temps son application de rencontres pour troquer les potentiels prétendants désireux d’une union sérieuse contre des hommes en quête d’aventures frivoles, elle entamait sa mue.

La transition n’était pas facile, mais Eléna semblait résolue. Ses rencontres sans lendemain avaient place tout au long de l’été : des hommes d’âges et de milieux différents.

« Je dois avouer que j’étais pétrifiée au début, c’était encore plus terrifiant que tout ce que j’avais imaginé. J’avais peur de leurs réactions, peur d’être jugée ou rejetée, mais ensuite j’ai réalisé que nous voulions la même chose », relate-t-elle avec émotion.

A lire aussi :   Je me suis fait avoir par cet homme sans scrupule | Comment démasquer un escroc sentimental ?

Les fruits de la liberté

La liberté retrouvée ou plutôt découverte avait un goût de miel pour Eléna.

Elle goûtait à une palette variée d’expériences sensuelles tout en redécouvrant les nuances de sa féminité, mais surtout, elle sortait de sa coquille pour respirer l’air influencé par la liberté sexuelle et sentimentale.

Toutefois, Eléna reste consciente et tient à souligner « Dans ce type de relations, personne n’est jugé sur ses choix, son apparence ou sa sexualité. Il n’y a pas de normes ni de pression. On est libre d’être qui on est, peut importe ce que la société en pense ».

A la fin de l’été teinté d’abandon et d’épanouissement, Eléna, qui se disait autrefois « célibataire endurcie », refusait dorénavant de se ranger dans une case.

Eléna a grandi, muri et connu un éveil qu’elle compte savourer coûte que coûte.

Ses aventures « estivales » ont ouvert ses yeux et libéré son cœur de la pression et de stéréotypes sociétaux. Bien qu’elle estime avoir encore beaucoup à apprendre sur elle-même, Eléna confiait « Je ne suis plus une célibataire endurcie, je suis une femme libre ».

Son retour à Paris n’est pas seulement le début d’une nouvelle année mais aussi et surtout d’une vie où désormais Eléna danse au rythme de ses propres désirs.

A lire aussi :   Les 10 secrets des femmes qui réussissent tout ce qu'elles entreprennent | Changer votre vie !

Demain est un autre jour

Cuirassée par ses nouvelles expériences, dotée d’une confiance égayée par la douceur de la liberté retrouvée, Eléna apparaît dorénavant comme une femme épanouie, vivante qui aspire à des jours aussi lumineux que ses renaissantes nuits étoilées.

La pause « libertine » estivale semblait avoir non seulement exposé Eléna aux extrémités intimes du monde qui l’attendait derrière les portes de la bierté sexuelle, mais cette expérience transcendante avait aussi rehaussé son amour-propre.

 « Je m’aime plus qu’avant. J’ai retrouvé la confiance en moi qui avait disparu avec le temps » , conclut-elle avec une pointe d’émotion reflétant tant le voyage émotionnel que les nouvelles leçons apprises.

Rien ne laisse présager du futur qui attend Eléna au tournant de cette audacieuse parenthèse mais une chose est sûre: Elle a décidé de continuer à explorer son chemin avec passion, curiosité et plus que tout, impatience.

L’amour croisera sans doute son chemin bientôt.

Joy Fongemie
Rédigé par : Joy Fongemie
Je m'appelle Joy, une rédactrice passionnée et dévouée pour ce magazine. J'adore jouer avec les mots et créer des histoires qui captivent et inspirent. Mon amour pour l'écriture est égalé par ma fascination pour la psychologie. J'aime explorer les profondeurs de l'esprit humain et comprendre ce qui nous motive et nous influence. Dans mon temps libre, je suis une astrologue amateur. Chaque jour est une opportunité pour moi d'apprendre et de grandir, et j'adore partager mes découvertes avec mes lecteurs.